apprentissagebonnes pratiquescertificationconnaissancesÉvaluationEvaluation des connaissancesformationpositionnementquestionnairequiz

Tour d’horizon des pratiques d’évaluation des connaissances

d’évaluation des connaissances

Les quelques années passées au contact des clients à les accompagner dans le déploiement de la solution Formaeva m’ont permis d’observer les différentes pratiques en matière de questionnaires d’évaluation des connaissances ou autrement appelés “quiz” (avec un seul “z” pour les francophones :)).

Il y a une multitude de raisons pour lesquelles nos clients décident de mettre en place ce type d’évaluation. Principalement utilisées pour diagnostiquer les besoins de formation ou valider l’acquisition de connaissances post-formation, on constate que ces évaluations sont rarement utilisées à des fins “formatives”.

Trop souvent perçues par les participants comme des examens visant à sanctionner leur méconnaissance de tel ou tel sujet, ces évaluations ont plutôt mauvaise réputation auprès des principaux intéressés alors que, utilisées à bon escient et bien préparées, ces évaluations sont une mine d’or pour toute personne souhaitant piloter et améliorer en continu l’efficacité de ses formations.

Avec cet article, premier d’une longue série de bonnes pratiques, je souhaitais tout d’abord partager mon retour d’expérience avec une petite sélection des croyances les plus répandues :

  • “Plus il y a de questions dans mon questionnaire d’évaluation des connaissances, plus mes résultats seront précis et mon analyse pertinente.”
  • “Les questionnaires doivent être complétés dans une salle et, idéalement, chronométrés pour éviter que les participants aillent chercher les réponses sur Internet ou via d’autres ressources.”
  • “Les participants ne doivent pas avoir accès aux résultats  à la fin de l’évaluation.”
  • “Les questions peuvent être posées de manière négative, cela augmente le niveau de difficulté.”

Vous vous reconnaissez dans certaines de ces affirmations ? Vous n’êtes pas seul(e) ! Nous allons vous expliquer grâce à un ensemble d’articles dédiés en quoi ces croyances peuvent être contre-productives et comment il est possible d’améliorer vos pratiques avec ces quelques conseils qui, vous le verrez, font simplement appel à notre bon sens… C’est ce que nous verrons dans les prochaines semaines avec les articles suivants :

En attendant les prochaines publications et autres astuces, sachez que notre équipe de consultants est également à votre disposition pour vous accompagner dans la réalisation de vos évaluations des connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *